Réseau d'Entreprises Sociales (RES) asbl

Les membres du RES

RCYCL

Textilstrasse, 21
B-4700 Eupen
Tél. + 32 (0)87/554 878
Fax + 32 (0)2/386.07.80
admin@rcycl.com
www.rcycl.com

L’objectif d’RCYCL est de combiner au mieux les aspects de l’environnement, de la création d’emplois et de la  formation par la revalorisation d’encombrants et la mise en réseau d’entreprises de l’économie sociale. L’idée de base du projet  RCYCL était de trouver une alternative aux collectes d’encombrants classiques de « porte-à-porte ». Au lieu de passer 1x à 2x par année dans toutes les rues d’une commune, de ramasser les encombrants avec des camions-broyeurs et de déposer toutes ces matières dans une décharge, on voulait proposer un service de collecte permanent et flexible après prise de rendez-vous téléphonique et qui de plus permettait une valorisation maximale des encombrants par un tri manuel des différentes objets et matières.

L’ASBL RCYCL s’est créée en 1998 et le centre de tri débutait ses activités en collaboration la Ville d’Eupen et du Ministère de la Communauté germanophone en octobre 2000. RCYCL était un projet pilote européen et le centre de tri et ses sept partenaires de l’économie sociale bénéficiait d’aides au démarrage de près de 700.000 € du programme européen LIFE, d’environ 375.000 € de la Communauté germanophone - qui était également responsable de la coordination globale du projet – ainsi d’environ 100.000 € de laRégion wallonne et de près de 40.000 € de l’ONEM. A peu près un tiers de ces sommes a été utilisé pour assurer la mise en place des activités et le fonctionnement du centre de tri.

Après le début des collectes pour le compte de la Ville d’Eupen, viendront s’ajouter les communes de Kelmis, Plombières et Raeren en 2001 et Aubel, Baelen, Limbourg et Lontzen en 2002. Dans les années 2003-2004, c’est le projet FSE-EQUAL « EIGE » qui aidera le centre de tri et trois associations partenaires (entre autre « 3R » - le partenaire principal du projet LIFE) à renforcer leurs structures. Dans le cadre de ce projet, RCYCL bénéficiera d’aides de près de 180.000 €.

En 2002 le centre de tri obtiendra le titre d’entreprise d’insertion fédérale.

En 2004, deux communes supplémentaires, Jalhay et Welkenraedt, concluront des conventions avec RCYCL. Dans les années suivantes, le centre de tri arrivera à se stabiliser sans subsides de projets ponctuels et atteindra un équilibre financier structurel. Ceci s’explique également par le fait que la collaboration avec les centres publics d’action sociale (CPAS) s’intensifiera et qu’aujourd’hui environ une vingtaine de stagiaires sous statut article60§7 travaillent au centre de tri. Depuis l’obtention des marchés pour les collectes d’encombrants ménagers sur les communes de Theux (2005) et Dison (2007), ainsi que pour la Ville de Verviers (phase test sur plusieurs anciennes communes à partir de 2005 et depuis 2008 pour l’entièreté de la Ville) RCYCL arrive à combler son budget avec 80% de recettes propres. Les 20% restants sont des subsides de personnel structurels de la Communauté germanophone (postes BVA ≈ APE), des postes SINE et PREMIER EMPLOI financés par l’Etat fédéral ainsi que de la Région wallonne par le biais de l'agrégation "RESSOURCERIE".

Après la location de bâtiments à Eupen entre 2000 et 2004 et par après à Herbesthal, RCYCL franchit en 2009-2010 probablement l’étape la plus importante dans son histoire avec l’achat d’un terrain dans le zoning industriel d’Eupen et la construction d’un nouveau bâtiment avec l’aide de la Communauté germanophone finançant près de 60% des coûts totaux d’environ 1,55 millions d’Euro. Le reste du financement est assuré par des crédits auprès de la SOWESCOM et CREDAL (650.000 € sur 15 ans) et par fonds propres à l’hauteur de +/- 60.000 €. RCYCL a déménagée en juin 2010. La surface du terrain est de près de 9.000 m², le hall de travail  fait environ 1.500 m² et le bâtiment administratif avec locaux sanitaires et sociaux 400m².

En 2006, RCYCL a été nommée comme ambassadeur de l’économie sociale. En 2011, l’ASBL a rçu le LABEL REC’UP et en 2012 l’agrément de la Région wallonne comme "RESSOURCERIE". On est particulièrement fier du prix comme meilleure entreprise sociale des régions de Bruxelles et de wallonie également obtenu en 2012.

Actuellement, 30 personnes travaillent au centre de tri. L’ASBL RCYCL est aujourd’hui responsable de la collecte et le tri des encombrants de 14 communes (176.000 habitants) et  compte 11 CPAS partenaires. En 2013, 2.696 tonnes d’encombrants ont été collectés, dont 2.164 auprès de près de 12.000 ménages des communes partenaires. La quantité incinérée ou mise en décharge d’encombrants ménagers des communes du nord de la Communauté germanophone et des communes francophones avoisinantes de l’arrondissement de Verviers est très fortement réduite grâce au ramassage professionnel et adapté et le tri efficace des différents objets et matières collectés. Le taux de valorisation est actuellement de +/- 85% (sans tenir compte de la valorisation énergétique des déchets résiduels).


Retour à la liste des membres